Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 12:30
  • S'extasier devant la couleur du ciel. Azur.

 

 

  • Dire à quelqu'un qu'on l'aime.

 

  • Danser comme une idiote dans son salon (ou même dans celui de quelqu'un d'autre).

 

  • Manger un cookie bien sucré et bien gras au chocolat.

 

  • Trainasser sur deviantart ou YouTube et s'extasier devant toutes les géniales oeuvres qu'on peut y trouver. (Évidemment, il faut faire un tri, mais y'a tellement de bon que le mauvais ne compte pas.)

 

  • Envoyer des sms (ou des mails) (ou à la limite des lettres si vous n'avez pas internet, mais si vous me lisez, c'est que vous avez internet, donc bon...) qui ne servent à rien. Du genre "=D". Parce qu'un sourire fait toujours du bien.

 

  • Être trempée des orteils à la racine des cheveux après une bataille d'eau. Bien froide, l'eau, sinon c'est pas drôle. (note : oublier les scrupules rapport au gaspillage de l'eau, sinon tout le plaisir de la chose à tendance à vouloir s'évanouir.)

 

  • Regarder pour la 50e fois le dessin-animé qui est notre préféré depuis tellement longtemps qu'on a oublié qu'un jour, on ne le connaissait pas encore. (Idem pour notre roman/BD/groupe de musique préféré d'ailleurs.)

 

  • Prendre un coup de soleil. (Cherchez pas, ça a beau être moche et brûler, j'adore en un sens, parce que ça veut dire qu'il fait beau et chaud.)

 

  • Manger des fruits de saison. Avec de la glace à la vanille c'est encore mieux.

 

  • Chanter comme une casserole.

 

  • Savourer la chaleur du soleil sur sa peau.

 

  • Être avec un ami.

 

______________________________________________________________

 

Une simple liste qu'on peut rallonger à souhait.

On ne dira jamais assez qu'il faut profiter des petites choses que nous donne la vie, car elles donnent autant de plaisir que les gros événements.

 

Parfois, quand je demande à quelqu'un "quoi de neuf ?", on me répond "rien". À mes yeux, c'est tout bonnement impossible, du rien, dans une journée. Et puis j'ai compris que beaucoup de gens accordent bien peu d'importance aux choses du quotidien, et les qualifient donc de "rien" au lieu de se rendre compte de leur coolitude... C'est un peu dommage, non ?

 

Ça peut paraître niais comme ça, mais je sais très bien que chacun a ses problèmes à résoudre et que la vie n'est pas rose. Cela dit, rien n'oblige à ruminer et on peut voir du rose même là où plus personne ne le voit. Histoire de ne pas laisser gagner le noir. C'est même pas si dur (je vous jure), et ça fait du bien.

 

Allez, bonne journée à tous, ouvrez les yeux sur les belles choses autour de vous, ne serait-ce que pour une minute !

Eh oui, deux articles en une journée, vous êtes gâtés !

Repost 0
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 09:30

Demat d'an holl,

 

Je sens que cet article va faire fuir. Mais non, il ne faut pas. Restez avec moi, en échange vous aurez...ma reconnaissance. C'est déjà bien.

Attention, je vais parler langue, et passionnément. Il s'agit en quelque sorte d'un cri du coeur.

 

Il y a de cela environ un siècle, les habitants d'une petite région reculée de France parlaient tranquillement leur langue sans s'en préoccuper outre mesure. Ce qui n'était pas le cas du gouvernement français, souhaitant une unification totale linguistique du pays. Cette langue régionale fut totalement interdite à l'école, malgré le fait qu'elle continuait à être parlée en dehors. Plus tard, à la période des guerres mondiales, elle est complètement abandonnée au profit du français et les bilingues se font de plus en plus rares. Aujourd'hui, un peu plus de 200 000 personnes parleraient cette langue.

 

Vous l'aurez peut-être reconnu, mais je veux parler du breton. Qui est tout autant en voie d'extinction que les ours polaires, et j'ai nettement l'impression que les gens s'en foutent (pour l'un comme pour l'autre). Et je trouve ça triste, un peu.

Évidemment, mon point de vue est très subjectif étant donné que j'apprend le breton depuis que je suis toute petite. Mais malgré les écoles bilingues (et les écoles Diwan), très peu d'enfants apprennent le breton, et ceux qui l'apprennent arrêtent souvent tôt (pour diverses raisons: sentiment de se sentir différent des autres, plus d'heures de cours, mauvais professeur, juste plus le goût pour la langue...): d'un groupe d'une dizaine de bretonnants en primaire, on est passé en troisième à un groupe de...2. Sur 250 élèves.

 

Étant maintenant au lycée, j'ai du arrêter les cours de breton, et au bout d'un an j'éprouve déjà énormément de mal à m'exprimer et ça me fait mal au coeur. J'aurais aimé pouvoir parler breton avec n'importe qui de mon entourage. Parce que même si je peux parler breton à mon frère ou à mon meilleur ami si je veux, je ne peux pas vraiment, parce que ça ne se fait pas. On n'en a pas l'habitude, et ce n'est pas bien respectueux pour ceux qui ne comprennent pas. Du coup je suis réduite à écouter la radio bretonne avec un accent pourri !

 

Ce petit pavé à la fois coup de gueule et coup de coeur peut s'appliquer d'ailleurs à n'importe quelle langue minoritaire, régionale, menacée.

Et j'adresse un petit message à tous les parents bretons qui passeraient par là : inscrivez vos enfants en école bilingue ! :b (mais après vous faites ce que vous voulez)

 

Voilà, je pensais à cet article depuis longtemps mais je n'ai jamais osé le poster... Il ne sert sans doute à rien mais ça me tenait à coeur.

Bonne journée à vous,

 

Kenavo !

Repost 0
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 18:43

Saluti tutti,

 

Tout est dans le titre.

Mes Promarkers, ces feutres à alcools si pratiques, si géniaux, je crois l'avoir déjà dit, je les aime d'amour. Mais l'amour et la haine étant des sentiments passionnels très proches, ils vont souvent de pair, et c'est le cas pour mes feutres chéris.

 

Car devinez quoi ? À la période de l'année où il fait le plus chaud, donc où ils devraient sécher le plus vite sur la feuille...ils se mettent à baver comme pas possible. Et comme j'ai pas du tout l'habitude de ça, j'ai galéré comme une malade et fait des traces toutes moches.

 

C'est dommage, parce qu'à la base j'aimais bien le line. Je me suis aidée d'un modèle tirée du tome 6 de "Lou !" de Julien Neel, et puis j'ai modifié à ma sauce. Je ne dessine jamais ce genre de choses d'habitude donc c'est un peu au stade d'expérimentation.

Amour, haine et Promarkers (et accessoirement, une sieste)

Et puis j'ai bidouillé une version en noir et blanc sur Gimp, déjà pour cacher un peu les taches moches de couleur, et aussi parce je trouve que ça rend plutôt bien au niveau de l'ambiance, ça fait certes beaucoup moins clair/ensoleillé/été mais c'est aussi plus serein je trouve. Plus endormi.

(J'utilise beaucoup le mot "sérénité" et ses dérivés en ce moment, ça doit être un signe.)

Amour, haine et Promarkers (et accessoirement, une sieste)

Voilà, c'est tout pour maintenant. Que pensez-vous de l'essai (en dehors des taches dégueulasses xD) ?

 

Et je vous dit au revoir parce que je vais pour quelques jours vers la capitale (avec une super amie en plus) !

 

(Oui je m'amuse à mettre des mots en gras plus ou moins aléatoirement, ça sert à rien mais ça fait moins monotone.)

Repost 0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 01:21

Saluti tutti,

 

Pour aujourd'hui, un article brouillon comme j'en ai fait bien d'autres...je ne sais pas quoi écrire ni raconter, mais je voulais absolument vous faire partager deux coups de cœur qui, de surcroît, n'ont rien à voir l'un avec l'autre.

 

 

Le premier coup, je l'ai reçu en plein dans le tympan et même dans le corps entier, de mes épaules qui se déhanchent jusque mes cordes vocales qui fredonnent...

Rose Tatto de Dropkick Murphys (oui je sais, tout de suite ça enlève un peu de charme).

C'est étrange, objectivement je me dis qu'elle n'a rien d'exceptionnelle, et pourtant...j'aime tout dedans, le style irlandais qui me correspond si bien (mêlé à du rock/punk qui me correspond plutôt pas mal aussi), les quelques paroles que je comprend, le chant et le son des instruments, l'énergie qui s'en dégage alors que c'est loin d'être la plus nerveuse du groupe (que j'adore), cette sensation de simplicité et de sérénité...enfin bref, je comprends pas mais j'aime.

 

 

À présent, le deuxième coup. Celui-ci quant à lui m'a atteint en plein dans la rétine et je crois que mon globe oculaire ne s'en remet toujours pas. Il s'agit du travail d'un photographe, Ali Erturk, que j'ai découvert par hasard en cherchant des images du Antelope Canyon (un jour, j'irai là bas !) sur deviantart. Je vous laisse déguster.

Coups de cœur
Coups de cœur
Coups de cœur
Coups de cœur
Coups de cœur

Voilà donc quelques unes de mes photos préférées, et encore je n'ai pas tout vu... je vous incite vraiment à aller voir son travail plein de magie, il capture la magnificence des lieux et la sublime encore.

(Et puis bon, j'avoue : de belles photos des États-Unis je peux que aimer)

 

 

Sinon, rien à voir, mais tant qu'on est dans le fourre-tout et les coup de cœur, je viens de recevoir mon premier portable (un Samsung Galaxy Ace) et même que je l'aime beaucoup et qu'il a un super appareil photo intégré avec un mode PANORAMA et que j'ai toujours voulu prendre des photos comme ça. *O*

 

 

Sur ce, ciao, j'espère vous avoir fait découvrir de belles choses et que ça vous a plu !

Repost 0
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 10:00

Saluti tutti,

 

Voici ma participation à la chaîne du fil rouge des blogs BDs que l'on peut retrouver . J'attends vos avis !

Vous y avez déjà participé ?

Chaîne des blogbédéistes
Repost 0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 15:01

Je vous arrête tout de suite : non, elle ne brûle pas, elle apparaît au cœur d'un feu. C'est tout de même une déesse que diable !

Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle.

 

Saluti tutti,

 

Voici un dessin de Diane, déesse de la chasse et de la Lune dans la mythologie romaine (j'ai hésité à faire Artemis, maiiis non, Diane).

Elle m'a été inspirée par une nouvelle écrite par Nobody (intitulée Diane, chasseresse d'Artemis, d'ailleurs). En fait, c'est un des images du début de BD que j'avais fait pour illustrer cette nouvelle, il faudra que je finisse un jour cette BD d'ailleurs.

Au niveau du style de dessin, c'est l'art nouveau principalement qui a été ma source d'inspiration.

 

En fait, c'est étrange, parce que je n'avais absolument aucune inspiration. Je me suis aidée d'un vieux dessin, donc ça aide, mais les traits me sont venus tout seuls et j'ai réalisé ce dessin très rapidement...et en plus de ça, pour une fois, j'en suis très contente.

 

Qu'en pensez vous ?

Repost 0
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 15:46

Saluti tutti,

 

J'ai récemment évoqué la dubstep que je me met à écouter un peu en ce moment... Et voilà un petit exemple de ce que j'apprécie !

De la musique de fou, vous allez dire, mais j'écoute aussi des choses plus douces...

J'avoue que là, c'est plutôt de la chillstep, mais comme je n'y connais pas grand chose, pour moi c'est pareil ^^'>

Vous écoutez aussi de la dubstep de temps en temps ? Vous pourriez me conseiller quelque chose ?

Repost 0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 10:00
J'y serai !

Et vous, vous allez à un de ces deux endroits ? À un endroit cool cet été ?

Repost 0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 18:04

Oh ! Le ciel s'est invité sur mes ongles... L'azur, à défaut de peindre les cieux, s'est contenté du bout de mes doigts.

Yep, je sais, on ne voit pas grand chose...
Yep, je sais, on ne voit pas grand chose...

Yep, je sais, on ne voit pas grand chose...

J'ai donc utilisé un vernis bleu ciel, qui viens de je ne sais où ;

un vieux doré de chez Yves Rocher (sur l'index), tellement vieux qu'il était incapable d'être opaque et tant mieux car je ne le voulais pas opaque ;

un bleu nuit de chez Yves Rocher toujours (sur l'auriculaire) sur lequel j'ai utilisé une technique trouvée au détour de je ne sais plus quel blog (vivent mes sources !), technique qui consiste à dissoudre en partie le vernis pour laisser apparaître celui de la couche précédente ;

et enfin un crayon vernis blanc de chez Agnes b.

 

Vous aussi, vous êtes las de voir la grisaille par dessus vos têtes ? Ou vous avez enfin du beau temps ?

Repost 0
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 13:39

Saluti tutti,

 

Je sais, un smiley dans le titre, c'est moche, mais là, il s'agit d'un cas de force majeur ou pas. Parce que les retours de voyage, ça occasionne diverses réactions différentes et variées.

 

On a le droit au positif, ce qui nous a manqué dans notre petit chez soi (entre autres).

Retouuur -_-
Retouuur -_-
Retouuur -_-

Mais comme être heureux est toujours plus dur que de se plaindre et que l'herbe est toujours plus verte ailleurs, le sentiment dominant reste tout de même celui-ci... :

Retouuur -_-

Les voyages, c'est comme pour Noël : l'attente est excitante, le moment M est génial, mais le moral n'a pas trop la patate ensuite. Parce qu'une fois que ce que j'attendais tant est passé, je n'ai plus de but à court terme...à part m'ennuyer pendant les vacances. Vaste programme, n'est il pas ?

 

Enfin, je vais essayer de vous préparer un petit résumé allemand pour bientôt, c'était un super voyage !

 

À bientôt !

Repost 0

Hello!

Hello et bienvenue sur mon blog de dessin, musique, lecture, humeurs, art et diverses autres choses ! J'espère que mon blog vous plaira! Surtout n'hésitez pas à commenter! ;)

Recherche

Hellocoton

Archives

Catégories